Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog d'Azay élagage, de Philippe GILLY
Ce blog pour partager mes rencontres arboricoles .Je suis élagueur sur la commune d'Azay le Rideau. Diplômé arboriste-grimpeur et soins aux arbres"à Tours Fondettes. Je fais de la taille d'arbres d'ornements, de fruitiers,de haies, du débroussaillage,et bien sûr bûcheronnage et élagage.Pour des conseils ou pour des travaux n'hésitez pas à me joindre et a regarder le site de l'entreprise Azay-élagage (azay-elagage-37.com)

CEDRE DU LIBAN DE TOURS (37)

Philippe GILLY #les beaux arbres de chez nous
Cedre du Liban( photo du haut)au Chateau de Rochecotte.Il a été planté en 1804, sous Napoléon 1er, dans un haut lieu historique où les murs de l’ancien Palais des archevêques (le musée des Beaux-Arts depuis 1940) l’entourent en plein cœur d’un jardin dit « à la française », où deux mosaïques se partagent les lieux encadrés par des haies d’ifs taillés en créneaux. En leur centre se situe un boulingrin (étendue de pelouse servant autrefois de terrain pour le jeu de boule).
Au détour du porche de la cour du musée apparaît le majestueux cèdre du Liban. Cet arbre impressionnant donne envie de déplacer les murs des bâtiments voisins pour que ses magnifiques branches puissent s’étaler au-delà de la surface qu’elles occupent aujourd’hui, c’est-à-dire près de 800 mètres carrés. Selon des données récoltées par l’Association ARBRES (Arbres remarquables : bilan, recherches, études et sauvegarde), le cèdre a une envergure de 33 mètres, une hauteur de 31 mètres et une circonférence de 7,5 mètres.
Ce Cedrus libani n’a rien à envier à celui que Bernard de Jussieu ramena d’Angleterre en 1734, tant bien que mal dans son chapeau, pour enrichir les collections du jardin des plantes du Muséum national d’histoire naturelle à Paris. Celui de Tours est même plus somptueux, plus majestueux, doté d’une silhouette démesurée, orgueilleuse et dressant la tête vers les cieux. Il faut savoir aussi que le sol dans lequel il puise son énergie est très fertile grâce aux alluvions de la Loire.
RSS Contact